Le Gâteau Choco-Fraises de Fabrice (Fête des Mamans)

Bienvenue chez Fabrice le gourmand !

SAM_4365 - Copie

Le polisson a assisté aux préparatifs du gâteau Chocolat-Fraises que Myjanie a fait pour dimanche dernier.
Il est content de vous en présenter la recette. Celle-ci se fait en 2 temps.

Tout d’abord la gâteau de Savoie (ou génoise), puis la garniture intérieure et surtout la crème de couverture avec la déco de son choix.

Cette génoise, dont Myjanie tient la recette de son beau-papa, se présentait à l’origine sous la forme d’un gâteau de Savoie très léger, cuit dans un moule à 12 ou 14 coches. C’était un dessert très apprécié qui s’accompagnait d’une bonne gelée de groseilles (on les appelle ici des « castilles »). Un délice !

1) La génoise

Pour ce gâteau, aujourd’hui pas de moule à Savoie, mais un moule rond à manquer (24 cm).

Voici la recette :
Ingrédients : 40 g de farine, 40 g de fécule de pomme de terre, 120 g de sucre, 4 oeufs.

1 ) Travailler au fouet les jaunes et le sucre pour obtenir une crème blanchâtre.
2) Ajouter peu à peu la fécule et la farine en mélangeant bien.
3) Monter les blancs en neige et les ajouter au mélange. Remuer délicatement pour obtenir une pâte homogène.
4) Verser dans le moule à manquer préalablement beurré.
Cuisson : 40 min env. à four moyen (200 °) (préchauffage 10 min)

Démouler le gâteau une fois refroidi.

2)  Garniture du gâteau

Couper le gâteau horizontalement pour obtenir 2 disques. SAM_4342 - Copie
Recouvrir l’un des 2 disques d’une bonne et belle couche de gelée de fruits rouges (groseilles, framboises, cassis…).
Recouvrir l’ensemble avec l’autre disque.

–  » Oh, mais qui a goûté le dessus du gâteau ?  » demanda Fabrice inquiet.

–  » Mais personne, voyons », lui répondit la pâtissière.  » Le moule a été gourmand comme toi, et il a gardé un peu du dessus ; mais rien de grave, car cela ne se verra pas ensuite ».
Ouf ! Fabrice fut rassuré !

Recette de la crème au chocolat :

Ingrédients : 150 g de beurre salé, 130 g de sucre glace, 80 g de chocolat noir pâtissier (70%), 1 jaune d’oeuf.

1 – Dans un saladier, battre au fouet électrique le beurre ramolli et coupé en morceaux pour obtenir une crème blanche.
2 – Ajouter le sucre glace progressivement, en continuant à battre au fouet, jusqu’à obtenir une belle « pommade » moelleuse.
3 – Ajouter le jaune d’oeuf et remuer le tout.

SAM_4351 - CopieEh ! Que fais-tu donc Fabrice ? Quel coquin !

4- Incorporer à cette préparation le chocolat fondu au Bain-Marie, en remuant rapidement pour obtenir une crème lisse.

Et c’est là que le testeur de crème eut envie d’intervenir pour la seconde fois ! Fabrice ne résista pas à plonger sa mini cuillère dans la préparation chocolatée. Quel sacré garnement !

                 SAM_4354 - Copie        SAM_4355 - Copie

La déco de couverture : en galerie photos, c’est mieux qu’un long discours !

 

Pour la circonstance, Fabrice portait ce jour-là son débardeur fétiche bleu, à torsades orange incrustées sur le devant (son tuto est toujours disponible dans l’article du 19 mars dernier!)

 

Tout simplement assis sur la table de la cuisine, en regardant cet appétissant dessert, le galopin échangeait ses impressions avec sa pieuvre Nautilia.
Mais Myjanie ne le perdait pas de vue…SAM_4362 - Copie

 

Il s’en alla enfin se préparer pour le repas de fête.
Myjanie lui avait mis de côté une nouvelle tenue qu’il enfila en chantonnant de joie.

 

C’est au moment du dessert qu’il fut autorisé à rejoindre la petite tablée.


SAM_4387 - Copie
  IMG_0023 - Copie

IMG_0024 - Copie(Blog de Martine : aiguilleetpoupee.canalblog.com)

Il put alors laisser parler ses papilles, en promettant de prendre grand soin de ses habits tout neufs.
–  » Attention à ne pas te salir », lui chuchota Myjanie à l’oreille, tandis qu’il entamait sa part de gâteau.

Car Myjanie souhaitait présenter ces nouveaux petits vêtements très bientôt, à l’occasion de son prochain RV-Blog.

–  » Oh !  » s’écria-t-elle tout à coup, en voyant  la petite bouche de Fabrice couverte de crème au chocolat.

 

Cette  » historiette  » sans prétention vous a fait sourire ?
Myjanie s’est amusée à l’écrire.
Au passage, elle a fait pour cela un petit crochet côté cuisine, en vous offrant cette recette qui comblera tous les amateurs  de chocolat.

Ce dessert, s’il est préparé la veille, sera placé au réfrigérateur.
Pensez à le sortir à température ambiante une heure avant de le déguster. Sa crème n’en sera que plus moelleuse.

 

Bon week à tous, et à vous lire bientôt, si le coeur vous en dit !

 

M  Y  J  A  N  I  E

 

 

 

 

 

Publicités

Gâteau au chocolat pour un dimanche gourmet

Coucou tout le monde !

Hier, Fabrice a observé Myjanie qui se démenait en cuisine pour la préparation du repas dominical. Une invitée était attendue et il restait encore le dessert à concocter…
Les ingrédients posés sur la table semblaient être de bon augure, ce qui fit dire à Fabrice :
– « C’est un dessert au chocolat, si je vois bien « …
Et Myjanie éclata de rire, en ajoutant :
–  » Tout juste ! Un gâteau moelleux au chocolat ». DSCN1790

Fabrice se désigna alors pour présenter la recette, et Myjanie s’activa pour la mettre en pratique.

DSCN1807

A la sortie du four, une fois refroidi, le gâteau fut démoulé sur un joli plat, et Fabrice en devint le gardien … intéressé et impatient. Il espérait que Myjanie l’autoriserait… à goûter un peu de ce craquant qui le recouvrait. Que nenni !
DSCN1796

–  » Pose donc ta petite cuillère. Il faut attendre un peu, tu le sais bien », lui rappela-t-elle gentiment.
Et Fabrice s’installa à son poste d’observation préféré, le buffet du séjour.

DSCN1799– « En attendant, voici quelques fleurs du jardin, daphnés, jonquilles et muscaris pour décorer notre table.
Allez ! 2 ou 3 photos si tu veux bien, juste pour patienter « , lui proposa Myjanie.

DSCN1804
Rappel de la recette en détails, pour les gourmands intéressés…
DSCN1808Enfin l’invitée arriva, car Fabrice commençait à s’impatienter. Quand vint le moment du dessert, il laissa parler sa gourmandise. On peut même dire qu’il fit honneur à la pâtissière qui s’était tant appliquée à le réaliser.

DSCN1844–  » Bon, c’est encore meilleur avec les doigts. C’est ce que je suis encore petit ! » lança Fabrice un peu intimidé.
Et tout le monde se mit à rire : son petit air innocent plaida ainsi en sa faveur.

Si cette « historiette » gourmande vous a plu, n’hésitez pas à réaliser ce gâteau moelleux léger et délicat, ni trop fort en chocolat, ni trop sucré.
Il est rapide à faire, et peut même être préparé la veille, sans en altérer les qualités gustatives.
Régalez-vous donc … en pensant peut-être à Fabrice ?

Notre petit mannequin portait donc hier cet ensemble aux tons pastel qu’il affectionne pour son look sympa très nature : un pantacourt vert amande, un polo kimono acidulé à petits mancherons, des chaussons assortis tout doux. Cette tenue vous a été détaillée dans un de mes articles de janvier (allez-y voir, pourquoi pas ?)

Merci de votre promenade dans le monde souriant de Fabrice.
On vous dit à bientôt !

Myjanie (et Fabrice)