Fabrice et Gaël au … Far West

Coucou !

Fabrice et Gaël ne le savent pas encore, mais ils vont « vivre » une drôle d’aventure dans le Far West profond … de leur salle de jeux !
Sur une petite table,  un pêle-mêle de joujoux : playmobils et accessoires sont à l’honneur.
-« On choisit les personnages, et on invente une histoire. On dirait que çà se passerait au temps des diligences… » propose Gaël qui a sa p’tite idée.
-« Mais nous n’avons pas de diligence ! » répond Fabrice attristé.
-« Choisissons quand même… on ne sait jamais! »
Le clown accordéoniste plut aussitôt à Gaël, tandis que Fabrice opta pour le shérif, redresseur de tort.
Il y avait aussi le professeur et sa mallette, la vieille dame et son parapluie, le médecin et sa trousse, le cocher et son super fouet …

L’aventure pouvait commencer!

                   

Quand Gaël se mit à imiter le bruit des sabots (Cloc… Cloc…), et qu’un hennissement survint… Fabrice en perdit son béret !
                      

-« Quel bel attelage ! » s’écria Gaël.
-« Il vous manque l’essentiel, les p’tits gars. Et le voici ! » dit Myjanie en avançant sa main.
-« Ah oui, le bandit ! » dit Gaël.
Fabrice, un peu déboussolé, se contenta de récupérer l’inquiétant bonhomme.
                             
Gaël proposa d’imaginer un long voyage en diligence.
-« En avant! Aidons à charger les marchandises et les bagages de nos voyageurs ».
                     

-« Allez, dis-leur de monter ! » déclara Gaël.
-« Prenez place madame » dit Fabrice, « et vous aussi messieurs. Nous nous occupons de tout ».
                    

Le signal fut donné, et la diligence s’éloigna de la ville,  prenant ainsi la direction….
-« de Colorado Spring! » lança Gaël (comme dans ce vieux film, Rio Bravo , je crois, pensa-t-il).

La route était poussiéreuse et malaisée. La vieille dame s’accrochait inutilement à son parapluie, tandis que le shérif veillait, le fouet dans une main, les rênes souples dans l’autre, et la crosse de son fusil près de lui. La bonne humeur du clown qui partageait son siège fut vite contagieuse.
-« Si tu nous jouais un p’tit air d’accordéon! » demanda-t-il (et Fabrice se piquant au jeu, prit alors la voix du cocher).

Au bout de quelques miles, la vieille dame voulut se dégourdir les jambes et se désaltérer. Le shérif lança vers ses chevaux un immense « Ho ! » et l’attelage s’arrêta.
Mal lui en prit car … un coup de feu retentit à l’entrée du canyon. Surgissant d’une masse rocheuse, un bandit de grand chemin apparut, foulard sur le nez, pistolet menaçant à la main, et … cartouchière bien fournie!
-« Sortez tous, et pas un geste! » (çà ne rigole pas au Far West  des loupiots!)

                 

Son butin semblait bien maigre: des étoffes et des rubans, un baril de rhum…
Il fouilla partout, même dans le coffre arrière, tenant en respect les voyageurs médusés.
                       

-« Toi, là ! qu’y a-t-il sous ton siège ? » lança le bandit en pointant son pistolet vers le shérif. Celui-ci extirpa une étrange mallette. Le professeur se mit à crier, tandis que le bandit maugréait de contentement en découvrant son contenu.
         

-« Les pépites d’or ! Il faut faire quelque chose! Ce shérif est trop trouillard » pensa Gaël.
Comme surgit de nulle part, un petit amuseur s’avança discrètement, échappant à la surveillance du malfaiteur, trop occupé à lorgner les brillantes pépites.

Dirigé par Gaël, il avança lentement, le nez rouge à souhait, son accordéon en bandoulière, les mains prêtes à s’agiter sur les touches de son instrument.
                          

Soudain, une sonorité inhabituelle et une énorme vibration s’élevèrent, meublant le silence d’une musique entraînante qui surprit et déstabilisa  le bandit … qui en lâcha de peur son pistolet. Le premier à s’en réjouir fut le propriétaire de la mallette !

                          

-« Ficelons-le, tant qu’il est à terre! » cria le shérif (Fabrice prenait son rôle très au sérieux).

On lui retira son foulard. Le malfrat fut ligoté et monté sur l’un des chevaux de l’attelage, pour une reconduction « expresse » vers la prison la plus proche.

Les héros, grimpés sur l’impériale de la diligence, furent fêtés pour leur grand « self control ».

Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs et que ses bienfaits sont reconnus en toute occasion ?

Nos deux galopins se lancèrent un clin d’oeil complice… trop heureux d’avoir passé un moment magique au pays des brigands de pacotille.

♥    ♥  ♥ 

Pour cette saynète, Fabrice portait son ensemble 4 pièces « Choco-Passion » :

  • Une blouse (type sarrau) fermée dos par 5 boutons, réalisée en 2 parties : un empiècement plat rayé commencé par le bas, et une base Jersey agrémentée de torsades ajourées et de décos crochetées à boutons.
    Ht 18,5 cm / Pourtour base 34,5 cm/ Tour poitrine 30 cm.
  • un pantacourt avec torsades sur les côtés, et ceinture élastiquée à coulisse.
    Ht  14 cm/ Tour taille (26 à 32 cm)
  • un béret bicolore à queue : Ht 15 cm/Tour tête 36 cm
  • une paire de souliers (« salomés ») : 6 cm x 2 cm

Ce modèle spécial Nenuco est visible dans la P’tite Vitrine de Myjanie.

Gaël était vêtu de son gilet asymétrique et d’un pantalon vert anis (ensemble « trompe l’oeil »).

En vous remerciant d’avoir suivi cette attaque de diligence – exprimée sans violence et dans la bonne humeur – Myjanie vous donne RDV prochainement pour d’autres partages tricotés au pays de ses loupiots.

A bientôt !

Amitiés

Myjanie   ♥  ♥  ♥ 

 

La tenue « Choco-Passion » de P’tit Fabrice

Bonjour les amies ! Vous allez bien?
Pour Fabrice tout baigne.

Il termine de se vêtir.  Un coup d’oeil à son pantacourt à coulisse qui reste bien en place grâce à son élastique  à la taille. Et pourtant le chenapan est du genre remuant, c’est bien connu !

-« Allez, montre-nous donc ta jolie blouse ! Tu n’es pas en retard pour le béret … déjà savamment incliné sur ta tête blonde ».

Le petit bonhomme ne demande que cela : être admiré, et flatté pour sa nouvelle tenue. En fait, il n’y est pour rien. Il a juste choisi les deux couleurs : un marron « choco » et un jaune profond, couleur des fruits de la passion.


Son haut rappelle les petits sarraus d’antan, par la forme de son empiècement plat.
Comme il est fier de le porter, et le « Youpi » brodé est le bienvenu pour traduire toute sa joie.

De nouveaux joujoux l’attendent sur la table. De loin, il les découvre, comme posés là par une main nostalgique… La malle aux trésors recèle d’étranges choses parfois.

 

Il observe … il touche ses drôles d’objets qui ont leur histoire.
-« Oh, quel super cheval doré ! Des voitures aussi, et … mais comment appelle-t-on çà ? »se dit-il.
                                 

-« Tu ne connais pas ? C’est une diligence » répond Myjanie qui surveille les réactions de son petit lascar.

                                                              

-« C’était autrefois un moyen très utilisé pour transporter les personnes, les marchandises, le courrier…  Il fallait parcourir de longues distances sur des routes pas toujours faciles …

-« Oui, je vois des petites valises, des malles, des bagages sur le toit de la « déligence »…
-« Diligence… Fabrice. Les voyageurs s’installaient à l’intérieur, et le cocher conduisait l’attelage qui pouvait se composer de plusieurs chevaux. Ici, il n’y en a qu’un seul, comme tu vois ».
                                

-« Et si le voyage était long… le pauvre cheval devait arriver bien fatigué ! » s’étonne Fabrice.
-« Il existait des stations de relais, et l’équipe d’attelage pouvait être changée ».
-« Ouf… Tant mieux. Et les gens dans tout çà ? Ils passaient la nuit dans ces relais et repartaient le lendemain? »
-« Tu as tout compris ».

-« Est-ce que c’était dangereux de voyager ainsi? » demande Fabrice un peu inquiet.

-« Oh oui, car souvent les diligences faisaient beaucoup d’envieux, pour ce qu’elles transportaient. Des objets de valeur, des bijoux, de la nourriture, des pièces d’argent, de la poudre d’or, des pépites… »

-« Des pépites d’or !  » s’exclame Fabrice les yeux brillants  de curiosité.
-« C’est sous le siège du cocher que se trouvait le coffre destiné à préserver ces objets. Le pauvre cocher en était le gardien, parfois aidé par un tireur et son fusil pour décourager les plus téméraires. En Amérique, au temps de la ruée vers l’or, les attaques de diligence étaient monnaie courante… si j’ose m’exprimer ainsi » ajoute Myjanie. « C’était l’Ouest sauvage, le Far West… »

Des pas dans l’escalier … L’ami Gaël se présente. Myjanie en  profite pour s’éclipser.
-« Eh bien, quoi de neuf chez toi ? demande Gaël. Tiens! Une diligence ! »
-« Comment çà ?  Toi, tu connais les … déli…euh…diligences ? »
-« Sûr ! J’en ai vu dans mes livres sur le Far West, les grands espaces… »

 

-« Ah ! » dit Fabrice interloqué. « Mais, dis-donc, que caches-tu sous ton bras ? » ajoute-t-il pour changer de sujet (car visiblement Gaël est bien documenté sur ce thème).

Et Fabrice se met à tourner autour de son frère pour mieux deviner… la « cachoterie » en question !
                    

-« Myjanie a préparé un jeu  pour nous deux. Après les filles, c’est à nous d’être à l’honneur! » déclare Gaël tout content.
-« Chouette ! » lance Fabrice en esquissant une pirouette, puis un savant pas de … Madison sur le « grand M » du parquet.
                                                         

(A suivre… dans un prochain billet).

La tenue « Chocopassion » se compose d’un béret, d’une blouse bicolore avec déco torsades ajourées, d’un pantacourt et d’une paire de « Salomés » assorties. L’ensemble sera présenté plus en détails très bientôt.

Le gilet de Gaël est présenté ICI et ICI.

A bientôt pour retrouver nos 2 loupiots très affairés, et nos autres RDV de la semaine à venir.

Merci de votre balade au pays de Fabrice et pour vos aimables commentaires.
Excellent WE !

Amitiés

Myjanie     ♥       ♥

 

Et pour Fabrice un pantacourt … à coulisse !

Bonjour les amies !

INFOS-TUTO n° 7: « Carnet de Bal » (Robe « Madison »):  ICI
A ce jour :

28 participantes / 11 ont demandé la 2e partie /3 en sont à la 3e étape/ et 1 … a déjà terminé. Oups !
Mais pas de précipitation ! Myjanie attend les autres avancées (1e étape), en espérant que tout se passe au mieux pour vous dans la découverte de ce modèle très agréable à réaliser.

Les inscriptions sont encore ouvertes, avec retour de la 1e avancée avant le 17 octobre.
La 1e étape est tout à fait réalisable en moins d’une semaine.

◊        ◊         ◊

Et pour se détendre un peu… une petite présentation par l’ami Fabrice.

-« Il serait temps quand même ! » s’écrie Fabrice.

-« Eh bien … Tu as un problème ? » répond Manuelle étonnée.
-« Tu parles d’un problème ! Ces temps-ci, il n’y en a que pour vous les filles ! Une robe à volants ici…, une robe à doudou pour Fanette, une autre à bavette pour Swanny … »

-« … euh, je rectifie tu veux dire une robe à plastron » dit Manuelle un peu agacée. « Enfin, pour ma part, depuis 3 mois, je ne vois rien venir. Pas de petite robe d’automne! »

-« Hum! Bon… Je reviens à ma tenue réalisée pendant l’été, couleur soleil  et glace au chocolat »…

Mais le galopin se tait tout à coup, car Myjanie lui a fait signe de venir.
-« On rouspète, on manifeste… C’est bien le moment ! J’allais juste te dire de… »
-« oh… me dire quoi ? » s’impatiente Fabrice.
– … « d’enfiler ton pantacourt tout neuf, pour le dévoiler à nos amies tricoteuses ».

-« C’est vrai que tu aurais dû le présenter plus tôt, mais la rentrée a joué les trouble-fête et nous avons eu d’autres priorités, comme le gilet à chiffres, pour une rentrée bien calculée, et l’ami Gaël a été heureux de parader à son tour ».

Ce pantacourt suit le modèle habituel, avec une arête centrale, un point à torsades ajourées…

Mais il réserve cette fois une petite innovation.
Il est bon de se balader sur les sites amis, où l’on découvre des trucs et astuces sympas.

Myjanie a ainsi remplacé  la ceinture à trous-trous et son lien à nouer par une coulisse dont la technique était amusante à tester. Merci à la généreuse Laramicelle qui a présenté cette astuce dans un tuto offert dans son billet du 17/8/2017 ( ICI).

Myjanie a réalisé une petite coulisse invisible sur 2 rangs, une pour le devant et une pour le dos.
Elle a cousu les 2 éléments du vêtement (aux entrejambes et aux côtés).
Elle a glissé un élastique fin dans les coulisses de la ceinture dont elle a ensuite fermé les ouvertures par quelques points.

La preuve en images… si cela vous tente.

             

Voilà !  Testé et adopté ! Ni vu… ni connu, l’élastique !
Et un panta plus facile à enfiler pour l’ami Fabrice (qui te remercie également, Michelle !)

La tenue complète « Choco-Passion »sera dévoilée dans un prochain billet.
Fabrice sera nouvellement habillé … de la tête aux pieds ! Le chenapan n’aura plus de raison de manifester son mécontentement !!

D‘autres RDV avec le pays de Fabrice :
– Un défi Styliste « aérien qui papillonne » (après le 16 octobre)
– La « Case aux Réas » d’octobre (merci d’envoyer vos photos sur la boîte mails de Myjanie, et pas sur l’adresse de son blog qui ne peut recevoir de photos).

… et d’autres partages encore pour s’amuser et se détendre entre nous.

Merci pour vos commentaires motivants…
… et bienvenue aux nouvelles abonnées.

A bientôt, les amies copinautes !

Amitiés

Myjanie    ♥    ♥    ♥

Un coordonné « COOL » pour Gaël (+tuto3 suivi)

Bonjour les amies !
Myjanie est contente de vous retrouver !
Et Swanny aussi, qui a rejoint ses petits amis sur la nouvelle bannière d’en-tête.

Commençons par les INFOS-TUTO :
– Un grand merci aux copinettes qui ont relayé via leur blog le lancement de ce tuto 3e édition (30 sept)
–  Les inscriptions à ce Kal sont toujours possibles. Actuellement, 29 participantes à cette « aventure ».
– Myjanie a décidé de prolonger la date de retour de l’avancée.
Vous pourrez la lui envoyer jusqu’au mercredi 26 octobre (soit 1 semaine de plus pour la réaliser).
La date de retour des réas terminées reste inchangée : le 6 novembre.
– Déjà 7 avancées reçues avec de gentils messages les accompagnant : ce tuto « avance vite », il est « agréable à tricoter », « sa forme est sympa », « j’ai appris à utiliser l’aiguille circulaire »… autant de petits mots qui font toujours chaud au coeur.
– A propos, certaines utilisent des aiguilles droites. Tout est faisable avec ce tuto. Et surtout relever un petit « défi » est souvent source de plaisir. N’hésitez pas à rejoindre le groupe !

Aujourd’hui c’est Gaël qui est à l’honneur.
Depuis sa dernière tenue (Cap sur l’Ile intense), il n’ a pas de nouveaux vêtements !
Pauvre Gaël ! Il attendait son tour bien sagement.
Et sa patience est récompensée par un charmant coordonné 5 pièces qui allie cette fois « Tricot » et « Couture ». Il se compose de 3 habits et 2 accessoires :
– un chemisier blanc en fine percale, fermé par 3 boutons, et orné d’un col en coton réalisé au crochet.
– un pantacourt avec inscription Jacquard « I am cool ».
– un gilet 3/4 sans manches, encolure en V, tricoté au point de graines d’if, en 6 coloris.
– une paire de chaussures assorties
– et un nouvel accessoire que Gaël ne connaissait pas : une cravate !

Il étrenne son ensemble ce matin, tout heureux d’en admirer l’allure chic et décontractée.
Séquence « habillage » (Petit clic sur la galerie photos) :

img_9105-copieAvez-vous vu comme il est fier et … étonné aussi par ce curieux accessoire assorti à son pantacourt ?

Une cravate… Il hésite un peu… Faut-il la porter de manière « Cool », gilet ouvert sur son chemisier… ou alors de façon plus stylée, à l’intérieur de son gilet boutonné. Myjanie l’aide à rectifier le noeud de cet accessoire un peu spécial,. Tiens … une drôle de p’tite tête y est brodée !
Quelle formule préférez-vous ? Nous, on aime bien les deux !

img_9107-copieEt voilà notre Gaël perché sur le coffre à jouets, en acrobate improvisé.
Un ami papillonne autour de lui pour le titiller un peu.
– « Allez ! Arrête de faire le beau », semble-t-il lui dire.

Mais Gaël s’est pris au jeu, et apprécie cet instant magique qui lui est réservé.  Et « Papilly » en profite pour se poser sur ses cheveux…
A malin…  malin et demi !

                                       img_9112-copie                img_9114-copie

 

Cette tenue 5 pièces lui a été faite sur mesure. chemisier_gael
Gilet:
Ht  totale 17 cm/ Ht épaule à emmanchure 6,5 cm
Pourtour  base 28,5 cm cravate_gael
Chemisier tissu : Ht 17 cm/Manches 8 cm
Pantacourt « I am cool » :
Ht 14 cm / Base à entrejambe 6 cm
Cravate :
Larg. 2,5 cm/Long totale 45 cm.
Chaussures : 6,5 cm  x  2 cm

 

tenue-complete-_gael

tenue-cool_gaelRéalisée en un seul exemplaire, la tenue « I am cool » rejoindra bientôt la P’tite Vitrine de Myjanie, où elle sera disponible à l’achat. Elle convient aux poupons Nenuco de stature 40 cm.
En cas d’intérêt, merci de vous renseigner en utilisant l’onglet « Contactez-moi ».

Merci de noter que cet ensemble n’est plus disponible.

Le point de graines d’if a un joli rendu en relief, et se veut très agréable à réaliser.
Si ces petites graines en quinconce vous intéressent, en voici les explications :
(Nombre de mailles divisible par 4)
Rg 1 : * 3 m. env.; ds la m. suiv. tric. 1 m. end., 1 jeté, 1 m. end *
Rg 2 et Rg 3  : comme les m. se présentent.
Rg 4 : * 3 m. ens. env., 3 m. end. *
Rg 5 :  Envers.
Rg 6 : Endroit.
Rg 7 : Reprendre au Rg 1 en décalant de 2 m. (= débuter par 1 m. env.)

(Myjanie a apporté son « p’tit grain de sel » à ce joli point : elle a en effet tricoté les rangs 5 et 6 à l’endroit, pour laisser apparaître une barre mousse contrastante à chaque changement de coloris.

Et pour terminer ce billet, une saynète « en mode BD », pour le plaisir de retrouver Swanny et sa tenue « P’tite Whity en robe Cannelle » dont elle profite avec bonheur.

A bientôt, pour la vôtre … si le coeur vous en dit, car les inscriptions pour le tuto de sa petite robe continuent toujours!

Et maintenant, place à la saynète !

img_9124-copie    Oh… les p’tits malins ! Ils ont de la suite dans les idées !

Petite mise en scène réalisée avec l’autorisation de l’amie Martine (LVC) que nous remercions. Une belle marque d’amitié qui fait chaud au coeur.  ♥       ♥

A bientôt pour d’autres partages.gael-a-lhonneur-copie
Amitiés

Myjanie

 

 

Un si doux lama ! (2e épisode)

Coucou les amies ! (et bienvenue aux nouvelles abonnées !)

Nous avions laissé nos chenapans continuer leurs jeux dans leur chambre.

IMG_6381 - CopieA présent, les filles ont rejoint nos deux galopins, saluant le chic et l’élégance de Mister Fabrice. Elles savent bien qu’il n’attend que leurs compliments. Il les a invitées à venir regarder un livre d’images… Oh, un très ancien album style « Collector », parrainé à l’époque par le WWF ! (Certaines de vous s’en souviennent peut-être !)

-« Dis, Myjanie, tu as encore retrouvé un trésor dans ton grenier? » s’exclame Vanina.
Grâce à cet album, elle a su regrouper tous ses loupiots. Leurs petites menottes le feuillètent avec avidité, et chacun s’en donne à coeur joie pour choisir la page qu’il préfère.
                             IMG_6380 - Copie                   IMG_6376 - Copie 

IMG_6377 - Copie-« Ici, regardez…  voici des camélidés » fait remarquer Gaël.
-« Là, c’est une vigogne, de la même famille que les lamas. C’est très gracieux ! » précise Myjanie.

IMG_6348 - Copie-« Peut-être y a -t-il une image de lama ? » demande Fabrice.
-« Le voici ton ami lama ! » annonce Manuelle ravie de l’avoir trouvé la première.
-« Quelle énorme toison ! Il a besoin d’être tondu ! » lance-t-elle.

Myjanie vient à la rescousse, apportant  quelques commentaires, lisant quelques légendes.
Cet album qui faisait la part belle aux animaux est bien le reflet d’une époque… Les enfants collectionnaient les images qu’ils collaient soigneusement à la bonne place. Ils apprenaient à aimer et à connaître les animaux en danger ou en voie de disparition, à les défendre à leur manière …

-« Cet album complet a été souvent consulté par d’autres petites mains  passionnées. Souvenirs, souvenirs »… pense Myjanie.
                       

Doux lamaEt si nous parlions de cette tenue 3 pièces ?
Hop ! Revue de détails  de « Mon doux lama « , à la demande de l’ami  Fabrice :

Réalisée en laine Babylux Color, Cheval Blanc, dans des tons de camaïeu violines, parme, et mauves, la tenue  se décline ainsi :

– une tunique  de belle ampleur : ouverture asymétrique  à droite à 4 boutons, empiècement arrondi et base réalisés au point de jour horizontal, une petite fenêtre violette incrustée avec lama écru jacquard, un petit volant aérien à la base.
Ht 18 cm/ Ht empiècement 5 cm/ Carrure devant ou dos 13,5 cm
Manche 6 cm/ Pourtour base 63 cm/ Volant 2,5 cm
Encadré Lama 7 cm x 5 cm

– un pantacourt fendu sur les côtés. Le fil de laine a eu raison du dégradé obtenu.
Ht 14 cm/ Taille à entrejambe 8 cm/ Tour taille 33 cm (ajustable par lien à nouer).

– une paire de sandales au look nouveau. Les jolis orteils de Fabrice n’auront plus de secret pour vous ! Les voici dévoilés pour le confort de notre ami.
Long. semelle 6,5 cm/ Ht 2 cm.

                                    IMG_6355 - Copie       IMG_6370 - Copie

IMG_6352 - CopieCet ensemble « Doux Lama » convient à tout poupon Nenuco de 40 cm (voir mensurations dans la rubrique « catégorie »).
Réalisé en exemplaire unique, il est disponible à l’achat dès aujourd’hui, et également visible dans la « P’tite Vitrine de Myjanie », en page d’accueil.

En cas d’intérêt ou pour des infos complémentaires, merci d’utiliser l’onglet « Contactez-moi ». Cet article n’est plus disponible.

IMG_6372
A bientôt pour d’autres découvertes, et de nouveaux petits modèles et accessoires.

Le prochain billet mettra Manuelle à l’honneur avec … une tenue 5 pièces !
Nouveau look pour notre petite ado de service !

D’ici-là, portez-vous bien, et bonne promenade au fil des articles de ce blog …

Amitiés

M y j a n i e       ♥       ♥

L’ami … Lama (1e épisode) + tuto

Bonjour à vous  et bon week end !

IMG_6365 - CopieFabrice et Gaël n’en finissent pas de papoter dans leur chambre. Que se passe-t-il donc ?
Tout est parti de cette nouvelle tenue que Myjanie vient de terminer.  Elle en a soulevé des questionnements !

Fabrice vient d’enfiler son nouveau pantacourt, sous le regard intéressé de Gaël.

IMG_6368 - Copie-« Tu me dis qu’elle n’est pas ordinaire ta tenue ? Ah bon ! Qu’a-t-elle donc de spécial ? » demande-t-il  intrigué.
-« Je veux dire qu’elle « parle » à mon coeur… Elle me plaît par son beau dégradé de couleurs, la forme de sa tunique et… cet animal étonnant dont j’entends souvent parler à la maison ».
-« Eh bien ! Te voilà gâté pour de bon. Enfile-la vite, que je puisse voir de quoi il s’agit ». Et Gaël s’approche de son frère pour découvrir le vêtement en question posé sur le lit.

IMG_6371 - CopieFabrice ne se fait pas prier, trop content d’amorcer une séance de mannequinat dont il a le secret. Ses yeux brillent de bonheur quand il entend Gaël lui déclarer :
-« Oups ! Frérot, tu es super !  Mais c’est quoi sur le devant de ta tunique ? Un cheval ? »
-« Pas du tout ! Ne le reconnais-tu pas ? Trop cool, ce beau LAMA que Myjanie a tricoté pour me faire plaisir. Elle sait que j’aime cet animal, pour en avoir entendu parler par notre voyageuse… une passionnée également de ce gentil camélidé ».

IMG_6373 - CopieMyjanie les entend depuis un bon moment. Fabrice parade devant le miroir, bombant le torse pour mettre en valeur SON lama, et se laissant complimenter par un Gaël sous le charme.
-« Tu me la feras essayer cette super tunique ? » dit-il en caressant le mignon lama blanc.
-« Bien sûr… mais pas tout de suite. Pour l’instant, j’en profite un peu ».
Et il exécute une savante pirouette que pas même Gaël ne réussirait à mimer.

Myjanie arrive d’un pas feutré, et précise que ce lama a une histoire, bien entendu. Les enfants aiment les beaux récits qui parlent de nature et d’animaux, de tendresse et de douceur. Chez Myjanie, ils ne font pas exception à la règle, et c’est tout naturellement qu’ils se laissent porter par celle d’aujourd’hui.

Ce lama a connu plusieurs vies, et d’autres ami(e)s ravies de le porter. En effet, il vient tout droit de chez Margotte  (margotte36.eklablog.com), qui l’a « rencontré » dans un ancien magazine de tricot… Celle-ci a réalisé une superbe « robalama » à sa jolie Capucine, joyeusement garnie d’une rangée de petits lamas tricotés en jacquard. L’aubaine était trop belle pour Myjanie qui demanda à Margotte l’autorisation de transcrire le motif. Margotte accepta aussitôt, et Myjanie s’employa à reproduire pas à pas la silhouette de l’animal sur une feuille quadrillée… Oh, ce ne fut pas si simple, les yeux de Myjanie n’étant plus aussi performants qu’avant, mais le résultat fidèle à l’original lui convint tout à fait.

(Un grand merci à Margotte pour cet amical partage animalier ! Comment pourrait-elle imaginer à quel point cela a fait plaisir à Myjanie ?)

-« La naissance de ce lama est une belle histoire » confirme Fabrice.
-« Alors, heureux ? » lui demande-t-elle affectueusement.

Et sans attendre la réponse, elle les invite tous deux à descendre jusqu’à son bureau, et les installe devant l’ordinateur, dans une douce pénombre.
-« Que nous prépares-tu ? » interroge Gaël étonné.
– « Je veux vous présenter un très joli site sur Internet qui met justement à l’honneur les lamas, en tordant le cou à une idée reçue qui ne présente cet animal que comme un cracheur irrespectueux… Voyez plutôt, les enfants ! ».

Et elle fait défiler, sous leurs yeux ébahis, les images d’un site absolument magnifique, où les lamas sont rois en toute liberté. (Si vous avez le temps, allez y faire un tour… et vous imaginerez les lamas autrement ! Sa « passionnée », Sophie Vialis, en a fait d’ailleurs son métier et sa raison d’être (Son site : ICI).


Les galopins contemplent l’écran, sous le charme. On y parle d’élevage, de naissances, de doux pelages et du caractère calme, affable et patient de cet animal utilisé également en thérapie pour « accompagner » certaines pathologies délicates (autisme, déficience de motricité…)

La promenade dura un long moment, et personne ne s’en plaignit.

-« Rappelez-vous, on en a vu aussi il y a peu de temps, dans une rue de notre petit village, lors du passage d’un cirque… mais ceux-là  ne semblaient pas aussi chouchoutés et libres que ceux de cet élevage en Auvergne ! » déclare Myjanie.

-« Oui, c’est vrai » confirme Fabrice. En liberté, ils sont les plus heureux du monde. Et ils donnent de la si belle laine. Tu en rêves un peu de ces jolies pelotes douces et soyeuses » complète le chenapan en souriant.

Les petits sont remontés dans leur chambre. Ils racontent à leurs soeurs la visite « virtuelle » qu’ils viennent de faire, tandis que ces demoiselles ne font « encore que parler chiffons et fanfreluches ! »
-« Ah, les filles ! » remarque l’ami Fabrice un peu déçu.
-« Dis donc, petit galopin, tu oublies que toi-aussi, tu aimes bien papoter tricot et petits accessoires… Sois plus tolérant, mon loupiot. Prends exemple sur Gaël ! » ajoute gentiment Myjanie, en caressant sa tête blonde.

Fabrice promet d’être plus courtois, et c’est en déposant une bise sur le front de Myjanie qu’il se fait pardonner ! A l’avenir, il sera plus compréhensif !

IMG_6375 - Copie IMG_6374 - Copie-« Au fait, montre-moi tes sandales » demande tout à coup Gaël.
-« Tiens, si tu veux les essayer… Elles sont agréables, et mes orteils sont de cet avis aussi ! »

Gaël les enfile sans attendre… et se promet d’en réclamer une paire à Myjanie… quand elle aura un peu de temps.

-« Et si on offrait le tuto de tes sandales à nos amies ? » déclare Gaël.
-« Bonne idée ! Je vais proposer à Myjanie de le préparer, tandis que nous bavarderons avec nos soeurettes ».
Braves chenapans, tout de même !!
(A suivre…)

IMG_6347 - Copie
Si vous êtes intéressées par le tuto des petites sandales de Fabrice, il vous suffit de déposer un commentaire à l’issu de cet article et d’en profiter pour en faire la demande.

                                                                       
A bientôt pour le 2e épisode de cette saynète « spécial Lama », et pour d’autres découvertes en compagnie de nos amis.
Au programme : une revue en détails de la tenue « Mon doux Lama » de Fabrice.

D’ici-là, portez-vous bien, et bonne promenade au fil des billets de ce blog, si le coeur vous en dit…

Amitiés

M y j a n i e       ♥       ♥

 

Tunique Tournesol et Pantacourt Mauve pour Fabrice

Bonne journée à tous les visiteurs !

Avec les beaux jours, comment ne pas afficher une énorme envie de nouveauté ?
Fabrice s’amusa beaucoup pendant ces dernières vacances. Quant à Myjanie, elle ne cessa d’imaginer pour lui quelques petits habits franchement colorés et auréolés de soleil. C’était sa façon à elle de défier ces rayons qui se faisaient un peu trop désirer…

Fabrice l’accompagna dans ses mini créations, et parfois de bien étonnante manière. DSCN2198
Jugez plutôt !  A l’instinct créatif de Myjanie, vint s’ajouter l’esprit joueur de son petit mannequin.

En ligne de mire cette fois, une petite tunique bicolore à coordonner avec un nouveau pantacourt. L’idée « germait » déjà depuis quelque temps, en attente de réalisation.
Dès les premiers essayages, Fabrice se montra tout excité.

– » Ah, tiens! cette jolie laine me plaît bien », dit-il , tandis que la tricoteuse posait autour de son cou un premier aperçu de l’ouvrage en cours.
–  » Cesse donc de gigoter », lui demanda-t-elle gentiment.  » Tu es plus mignon que çà d’habitude ! »
–  » C’est que je suis tout impatient de savoir le modèle que tu as prévu pour moi ! », lui répondit-il pour se faire pardonner.

DSCN2199
– »  En attendant, je te confie ces pelotes de laine. Tu en prendras grand soin. »

Et ce fut bien le cas, entre deux nouvelles facéties, bien sûr.
L’ouvrage « prenait tournure », comme on dit. Allez, un autre essai, et là, Fabrice se trouva déjà très beau.
L’empiècement arrondi et les petites manches courtes lui convenaient bien, les calculs de Myjanie étaient bons, et cela avançait plutôt rapidement.

DSCN2223Elle débuta alors la base de la tunique, pour laquelle elle allait utiliser un point fantaisie récemment rencontré sur un blog ami. Elle remercia à nouveau Sylvie (en pensée, cette fois), pour son aimable partage qui lui permit de découvrir ce charmant point « Etoiles bicolores » à l’effet visuel garanti. (On apprend à tout âge. Merci Sylvie qui se reconnaîtra !)

Quand elle y ajouta un petit volant aérien en guise d’ourlet, Fabrice fut définitivement conquis.
–  » Ma tunique est presque terminée. Je vais bientôt pouvoir l’étrenner, pas vrai ?  »
– « Quelques fils à rentrer, comme tu vois. Trois boutons à coudre aussi, deux mini coutures au bas des manches, et le tour est joué !  »
–  » Dis donc, tu as fait vite ! J’ai hâte de la porter », lui confia-t-il tout simplement.

Un peu plus tard, la tunique terminée fut présentée avec un joli fond printanier pour décor. Deux curieux lapins de porcelaine se rassemblèrent derrière elle, comme pour jouer à cache-cache. Myjanie les avait rapportés de son dernier séjour à La Réunion, une belle réalisation artisanale achetée lors d’une visite dans un atelier de Petite-Ile, dans le sud sauvage. Et lui revinrent en mémoire cette belle journée, et ce voyage lointain en hémisphère sud, pour des retrouvailles familiales émues et inoubliables.

DSCN2257 DSCN2259

Et, comme d’habitude, sans transition, voici la petit minute info/culture : les animaux ainsi stylisés sur cet objet en porcelaine sont les 2 emblèmes de La Réunion. Vous comprendrez pourquoi Myjanie tient à vous en dire parler.
A droite, le margouillat, un petit lézard rose à peau transparente, qui le soir venu, court sur les plafonds pour chasser les insectes. Il est inoffensif, et pourtant Myjanie  » la froussarde » ne l’aime que de loin !
A gauche, le dodo, ce gros oiseau maladroit aujourd’hui disparu, apparenté à la famille des pigeons, originaire de l’Ile Maurice. Il fait partie du patrimoine réunionnais. il a même été choisi comme emblème d’une bière locale très prisée…

Fabrice enfila ensuite sa nouvelle tunique. Myjanie lui promit de réaliser bien vite le pantacourt coordonné qu’il avait bien mérité. En fait, il n’avait pas été aussi polisson que cela son petit mannequin préféré !

Puis il s’en alla rejoindre ses derniers jouets préférés : Pierrot son ami lunaire, et Lapinou sa marionnette de Pâques.
Il patienterait en leur agréable compagnie…

DSCN2264

Quelques jours plus tard, Fabrice surprit un ouvrage d’une belle couleur violine entre les mains de Myjanie.
Ah ! Ah ! le pantacourt était donc commencé. Il en reconnaissait la forme au premier coup d’oeil. Sacré Fabrice !

Quelques photos pour vous en donner les étapes principales.

Le coordonné « Tournesol/Mauve » plut beaucoup à Fabrice, et tout intimidé, son mignon chaton tigré s’invita pour la photo.

SAM_4279

SAM_4281

 

 

 

 

 

 

Dimensions de ces petits tricots (pour poupon/poupée de 35 à 40 cm de haut) :


Tunique
:
Ht 17 cm / Empiècement 6,5 cm / Manches 8 cm / Base volantée 74 cm
Pantacourt :
Ht 12,5 cm / Taille 34 cm (avec lien ajustable).

Le prochain article présentera Fabrice dans sa nouvelle tenue gorgée de soleil.
Patience ! Il vous donne rendez-vous pour une de ces balades ludiques et  » Nature  » qu’il affectionne tant.

 

Pour info :
Ces petits modèles sont disponibles à l’achat.
En cas d’intérêt, merci de laisser un message ou un commentaire, via la rubrique « Contactez-moi ».

Merci de noter que cet ensemble n’est plus disponible (additif du 7 /11/2015)

A bientôt … et merci pour votre visite toujours appréciée.

 

Myjanie (et Fabrice !)

Tunique, Pantacourt et Bonnet chinés bleus pour poupon

Bonjour !

Un peu avant les fêtes de Noël, Myjanie eut la joie de réaliser une tenue pour poupon de 35 à 40 cm. Le modèle lui trottait dans la tête depuis un moment. Fabrice lui servit donc de mannequin. Il prit d’ailleurs un malin plaisir à essayer ces petits vêtements qu’il voyait « grandir » au fil des jours.
Elle  prit alors quelques photos pour en garder un « souvenir numérique » : cette tenue ne resterait pas longtemps à la maison. En effet, en janvier, l’ensemble complet, qui avait été mis en vente, fut expédié vers d’autres cieux, pour un autre poupon, et Fabrice en fut tout content.
Voici le modèle tricoté en laine layette bleu lavande et dans une belle laine Mérinos chinée bleue, avec çà et là des touches de gris perle et bleu marine.
Fabrice, très fier du résultat, posa ainsi … pour la postérité.

Descriptif :
– un pantacourt chiné à taille élastiquée, à rayures bleu marine.
– une tunique à empiècement bleu ciel et base chinée, avec motif jacquard.
– un bonnet rond assorti.
Il y avait déjà un petit air de vacances, semble-t-il.
Myjanie commença par le pantacourt.
La laine Mérinos était agréable à tricoter.
Pantacourt_Deb
Vint le moment d’entreprendre la tunique.
Myjanie se régala à l’avance : le  choix de la forme, les couleurs du motif  » Loco » …
Elle opta donc pour un empiècement commencé par le haut. Il nécessiterait que le jacquard soit réalisé en s’aidant du modèle présenté à l’envers, tête-bêche comme on dit. Ce fut une belle gymnastique de l’esprit pour Myjanie : cela fumait parfois au-dessus de sa tête en cours de réalisation … un peu comme cette fumée qui commençait à s’échapper de la petite loco qui grandissait à vue d’oeil. Mais attention aussi à ne pas emmêler les pelotons de laines en cours de travail !

Les premiers signaux de fumée apparaissent.

Les premiers  » signaux » de fumée apparaissent.

"C'est en bonne voie" se dit Fabrice intriguée par l'air absorbé de Myjanie.

« C’est en bonne voie » se dit Fabrice intriguée par l’air absorbé de Myjanie.

La voici enfin terminée !

La voici enfin terminée !

Le résultat plut bien à Fabrice.
– « C’est rigolo » dit-il l’air amusé.
– « Ce fut intéressant à réaliser », lui répondit Myjanie qui ne regretta pas l’expérience « tête-bêche ».

Il convient tout naturellement de préciser que ce motif est extrait d’un super livre qui a beaucoup fait rêver Myjanie et dont le titre est, à lui seul, un encouragement à la création. Il s’agit de :
« Tricots pour enfants – C’est vous la Styliste » de Kate Butler.

Vite ! encore une photo avant les 2 coutures des manches et la pose des boutons au dos en vis-à-vis des boutonnières.

DSCN0177B
La tunique convint à Fabrice parfaitement.
Il sembla même rougir de plaisir en la portant. Et la petite loco s’en donna à coeur joie.
Le bonnet se fit un peu attendre. Mais il vint compléter l’ensemble de jolie manière.

DSCN0385         DSCN0386A

Un rappel de côtes gris perle et une rayure marine soulignèrent ce bonnet tout rond qui se termina par une mini queue qui en fit tout le charme. Et le mini mannequin prêta sa petite tête une fois de plus. Vraiment sympa ce Fabrice !

Pour le récompenser de sa patience, Myjanie lui proposa de découvrir un objet ancien un peu kitsch, un peu rétro. Cela titilla sa curiosité. Myjanie continua ses photos car le jeune modèle en pleine action était trop attendrissant. Jugez plutôt !

DSCN1055

Après les jeux, Myjanie déposa les 3 pièces enfin réunies sur le mobile et la petite commode.
–  » C’est comme dans une vitrine de magasin », lança Fabrice sur un ton enjoué.

Il n’avait pas tout à fait tort.

DSCN0399

Cet ensemble avait donc son histoire.
Elle vous a été contée avec l’aimable participation de Fabrice.

Merci à vous de l’avoir suivie.

MERCI DE NOTER QUE CET ENSEMBLE N’EST PLUS DISPONIBLE.

A bientôt pour d’autres tricots de poupon.

Myjanie      (et l’indispensable Fabrice)

Pantacourt chiné couleur noisette (tutoriel gratuit)

Bonjour,

Comme annoncé il y a deux jours, voici les explications demandées par une de mes visiteuses (merci à Jacquotte !), concernant l’ensemble présenté dans mon article « Le  monde des joujoux selon Fabrice ».  Deux modèles étaient proposés : un pantacourt et un débardeur.
Je commence aujourd’hui par le tuto du pantacourt réalisé en laine d’épaisseur moyenne, avec des aig. n° 3.
A titre indicatif : un carré jersey de 7 x 7 cm = 27 m sur 30 rangs .
DOS :
1 ) Jambe gauche : Monter 29 m. Tric. 4 rgs de côtes 1/1 (2 rgs chinés et 2 rgs écrus), puis 2 rgs de jersey. Continuer en augmentant ts les 2 rangs sur le côté droit (entrejambe)  : 1  m en tout 5 fois  => 34 m. Tric. tout droit jusqu’à 5 cm de haut. totale.
2) Jambe droite : idem en vis-à vis (donc augm. à gauche pour l’entrejambe).
3) Réunir les 2 jambes en tric. en jersey comme suit : les 34 m de la jambe droite, ajouter 1 m centrale, et les 34 m de la jambe gauche = 69 m. Tric. le rg envers normalement.
4) Commencer les diminutions au-dessus de l’entrejambe : elles sont réalisées sur les 6 rgs endroit suivants, de part et d’autre de la maille centrale, comme suit : au premier rg, tric 32 m, puis 2 m ens end, puis glisser la m. centrale, tric. la m. suivante et passer la m. glissée sur la m. tricotée, puis terminer le rg normalement. (Il y a donc 2 dim. par rg endroit). Continuer les autres diminutions toujours autour de la m. centrale. Celles-ci terminées, il reste  57 m.

Détail du motif linéaire

Détail du motif linéaire (ici présenté sur le devant…)

Pendant cette partie du travail, penser à tric. le motif linéaire (facultatif, bien sûr). Il se fait sur 10 rgs comme suit : 20 m écru (sur 2 rgs),  puis 4 rgs entiers chinés, puis 6 m en écru, placées au milieu, 4 rgs entiers chinés et 20 m en écru.

Continuer à tric. en jersey chiné jusqu’à 11 cm de haut. totale (= depuis le bas de jambes).

5) La taille : Tric. les 57 m  sur 4 rgs, en côtes 2/2 en commençant par 3 m end.  Au 5e rg, passer en côtes 2/1 en tric. à chaque fois les 2 m env ensemble à l’envers. Continuer en cotes 2/1 jusqu’au 12 e rg. Rabattre souplement toutes les m. au rg suivant.

DEVANT :
1) Procéder de la même façon que pour le dos, la jambe gauche ayant le motif linéaire en prolongement de celui du dos. Le motif COEUR de la jambe droite se commence au 9e rg après la fin des côtes.Motif COEUR : 9 m de large sur 8 rgs

Ses dimensions :  9 m de large sur 8 rgs.




2) La taille : Idem pour les 6 premiers rgs de côtes (= 2 cm), puis au 7e rg former les 2 boutonnières, en répartissant les 44 m du travail comme suit : tout en continuant en  côtes 2/1, tric.13 m, 1 jeté, puis 2 m ens. end, puis 14 m, 1 jeté, 2 m ens end et les m restantes. Continuer les côtes comme pour le dos et rabattre toutes les m. au 13e rg.

Prolongation du motif linéaire : un vis-à-vis géométrique sympa.

Prolongement du motif linéaire : un vis-à-vis géométrique sympa, en attente de montage.

Les 2 bretelles :  Pour chacune, tric. 3 ou 4 m en côtes 1/1 sur 22 cm de long environ.
Montage : Rentrer les fils avant de coudre les côtés et l’entrejambe. Fixer et coudre les bretelles au dos du pantacourt et les boutons  à l’autre extrémité de celles-ci. Les bretelles doivent pouvoir se croiser indifféremment devant ou dans le dos.

Voilà, ce n’est pas bien compliqué.  A la portée de chacun(e)…

Je suis contente de partager avec vous les joies de ce tuto. Si vous réalisez « le jumeau » de ce petit vêtement grâce à mes explications, pourquoi ne pas m’envoyer une photo de votre travail terminé ? Cet échange n’en sera que plus intéressant et sympa. Qu’en pensez-vous ?

A bientôt, et agréable pantacourt à toutes ( et tous…) !

Le tutoriel du débardeur « chaton » est en préparation. Merci de patienter encore.

Myjanie

Le monde des joujoux selon Fabrice

Aujourd’hui, courte  séance de poses pour notre petit mannequin. Sa bonne volonté  en sera récompensée tout à l’heure…Débardeur "chaton" sur pantacourt chiné

Il vous présente un débardeur bicolore, ciel et lavande, porté sur un pantacourt rouille chiné.

Les petits motifs jacquard apportent l’indispensable touche « tendresse » à cet ensemble aux tons contrastés.
Le chaton mesure 4cm x 4,5cm.
Le coeur mesure 2cm x 2,5cm.

Tiens, à présent le chaton joue à cache-cache sous le pantacourt ! Et sympas aussi les bretelles croisées sur le devant.

Petite galerie de photos (un clic pour y accéder) :

Une surprise a été réservée à Fabrice. Un beau sac à joujoux que Myjanie s’est appliquée à adapter à sa taille.

Enfin, l’heure des jeux ! Fabrice part retrouver ses joujoux favoris. Il veut en emporter chez sa cousine Valentine où il va passer l’après-midi.
Son coffre en osier regorge de peluches et de toutes sortes de petits personnages.

Sous le regard complice d’un matou de porcelaine, je réunis ci-dessous ces petits vêtements et accessoire. J’en précise les dimensions et j’ajoute la grille « losange » du cabas (motif facile pour une première expérience de jacquard).

DSCN0695APantacourt :
Ht 14cm / Largeur maxi 40cm
Taille-entrejambre 10cm
Bretelles 19cm
Coeur 2 x 2,5cm
Débardeur :
Ht 13,5cm / Tour base 30cm
Carrure dos/devant 12,5cm

Sac/cabas :
Ht 13 x larg 11cm
Anses 6,5cm

Cet ensemble vous a plu ou intéressé ?
N’hésitez pas à me contacter. Réponse assurée.

A bientôt !
Myjanie