Fabrice et Gaël au … Far West

Coucou !

Fabrice et Gaël ne le savent pas encore, mais ils vont « vivre » une drôle d’aventure dans le Far West profond … de leur salle de jeux !
Sur une petite table,  un pêle-mêle de joujoux : playmobils et accessoires sont à l’honneur.
-« On choisit les personnages, et on invente une histoire. On dirait que çà se passerait au temps des diligences… » propose Gaël qui a sa p’tite idée.
-« Mais nous n’avons pas de diligence ! » répond Fabrice attristé.
-« Choisissons quand même… on ne sait jamais! »
Le clown accordéoniste plut aussitôt à Gaël, tandis que Fabrice opta pour le shérif, redresseur de tort.
Il y avait aussi le professeur et sa mallette, la vieille dame et son parapluie, le médecin et sa trousse, le cocher et son super fouet …

L’aventure pouvait commencer!

                   

Quand Gaël se mit à imiter le bruit des sabots (Cloc… Cloc…), et qu’un hennissement survint… Fabrice en perdit son béret !
                      

-« Quel bel attelage ! » s’écria Gaël.
-« Il vous manque l’essentiel, les p’tits gars. Et le voici ! » dit Myjanie en avançant sa main.
-« Ah oui, le bandit ! » dit Gaël.
Fabrice, un peu déboussolé, se contenta de récupérer l’inquiétant bonhomme.
                             
Gaël proposa d’imaginer un long voyage en diligence.
-« En avant! Aidons à charger les marchandises et les bagages de nos voyageurs ».
                     

-« Allez, dis-leur de monter ! » déclara Gaël.
-« Prenez place madame » dit Fabrice, « et vous aussi messieurs. Nous nous occupons de tout ».
                    

Le signal fut donné, et la diligence s’éloigna de la ville,  prenant ainsi la direction….
-« de Colorado Spring! » lança Gaël (comme dans ce vieux film, Rio Bravo , je crois, pensa-t-il).

La route était poussiéreuse et malaisée. La vieille dame s’accrochait inutilement à son parapluie, tandis que le shérif veillait, le fouet dans une main, les rênes souples dans l’autre, et la crosse de son fusil près de lui. La bonne humeur du clown qui partageait son siège fut vite contagieuse.
-« Si tu nous jouais un p’tit air d’accordéon! » demanda-t-il (et Fabrice se piquant au jeu, prit alors la voix du cocher).

Au bout de quelques miles, la vieille dame voulut se dégourdir les jambes et se désaltérer. Le shérif lança vers ses chevaux un immense « Ho ! » et l’attelage s’arrêta.
Mal lui en prit car … un coup de feu retentit à l’entrée du canyon. Surgissant d’une masse rocheuse, un bandit de grand chemin apparut, foulard sur le nez, pistolet menaçant à la main, et … cartouchière bien fournie!
-« Sortez tous, et pas un geste! » (çà ne rigole pas au Far West  des loupiots!)

                 

Son butin semblait bien maigre: des étoffes et des rubans, un baril de rhum…
Il fouilla partout, même dans le coffre arrière, tenant en respect les voyageurs médusés.
                       

-« Toi, là ! qu’y a-t-il sous ton siège ? » lança le bandit en pointant son pistolet vers le shérif. Celui-ci extirpa une étrange mallette. Le professeur se mit à crier, tandis que le bandit maugréait de contentement en découvrant son contenu.
         

-« Les pépites d’or ! Il faut faire quelque chose! Ce shérif est trop trouillard » pensa Gaël.
Comme surgit de nulle part, un petit amuseur s’avança discrètement, échappant à la surveillance du malfaiteur, trop occupé à lorgner les brillantes pépites.

Dirigé par Gaël, il avança lentement, le nez rouge à souhait, son accordéon en bandoulière, les mains prêtes à s’agiter sur les touches de son instrument.
                          

Soudain, une sonorité inhabituelle et une énorme vibration s’élevèrent, meublant le silence d’une musique entraînante qui surprit et déstabilisa  le bandit … qui en lâcha de peur son pistolet. Le premier à s’en réjouir fut le propriétaire de la mallette !

                          

-« Ficelons-le, tant qu’il est à terre! » cria le shérif (Fabrice prenait son rôle très au sérieux).

On lui retira son foulard. Le malfrat fut ligoté et monté sur l’un des chevaux de l’attelage, pour une reconduction « expresse » vers la prison la plus proche.

Les héros, grimpés sur l’impériale de la diligence, furent fêtés pour leur grand « self control ».

Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs et que ses bienfaits sont reconnus en toute occasion ?

Nos deux galopins se lancèrent un clin d’oeil complice… trop heureux d’avoir passé un moment magique au pays des brigands de pacotille.

♥    ♥  ♥ 

Pour cette saynète, Fabrice portait son ensemble 4 pièces « Choco-Passion » :

  • Une blouse (type sarrau) fermée dos par 5 boutons, réalisée en 2 parties : un empiècement plat rayé commencé par le bas, et une base Jersey agrémentée de torsades ajourées et de décos crochetées à boutons.
    Ht 18,5 cm / Pourtour base 34,5 cm/ Tour poitrine 30 cm.
  • un pantacourt avec torsades sur les côtés, et ceinture élastiquée à coulisse.
    Ht  14 cm/ Tour taille (26 à 32 cm)
  • un béret bicolore à queue : Ht 15 cm/Tour tête 36 cm
  • une paire de souliers (« salomés ») : 6 cm x 2 cm

Ce modèle spécial Nenuco est visible dans la P’tite Vitrine de Myjanie.

Gaël était vêtu de son gilet asymétrique et d’un pantalon vert anis (ensemble « trompe l’oeil »).

En vous remerciant d’avoir suivi cette attaque de diligence – exprimée sans violence et dans la bonne humeur – Myjanie vous donne RDV prochainement pour d’autres partages tricotés au pays de ses loupiots.

A bientôt !

Amitiés

Myjanie   ♥  ♥  ♥ 

 

Valentine ou les préparatifs d’une coquette (+ tuto)

Bonjour les amies !
Et bienvenue aux nouvelles abonnées !

Encore quelques jours pour vous inscrire au tuto suivi : Le cardigan « Le temps des cerises »
Pour les infos tuto: c’est  ICI.
La photo de l’avancée est à faire parvenir avant le 23 avril, pour obtenir la suite et fin du tuto. Vous êtes 3 dans ce cas. Myjanie attend votre photo par mail.

Vous êtes 17 à avoir envoyé votre participation finale. D’autres ont achevé leur ouvrage ; il leur manque la ‘Tite customisation et le nom. Merci de ne pas oublier votre envoi.
Eh oui ! Cela commence à se préciser ! Toutes vos jolies réalisations parlent de bonne humeur et … de soleil.

                                                                ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊ ♦ ◊

IMG_6918 - CopieAujourd’hui, Valentine est très affairée. Autour d’elle, flotte encore un petit air de Paris, du moins essaie-t-elle de le faire perdurer un peu, vêtue de sa robe jaune et violine toute neuve.
La mignonne a ouvert sa commode aux trésors. Un petit rangement s’impose parmi les colliers et bracelets réunis dans son coffret de porcelaine.

Son parfait nécessaire de toilette est également remis à l’honneur, avec beaucoup de petits flacons dont elle raffole les senteurs.
-« Juste quelques gouttes de celui-ci… Mon préféré. J’adore ! » déclare -t-elle tout sourire.

                  IMG_6919 - Copie      IMG_6920 - Copie

IMG_6922 - CopieSon aumônière est prête. La belle aurait-elle prévu une sortie spéciale ?
Chez Myjanie ?  A l’occasion du prochain défilé ? C’est encore trop tôt, bien sûr !

Un peu d’ordre dans ses cheveux… brosse et peigne ne sont pas bien loin. Il IMG_6926 - Copiene manque rien à notre coquette, et la grenouille-miroir semble d’accord pour lui rappeler qu’elle est … la plus belle.

 

                                   IMG_6925 - Copie                    IMG_6924 - Copie

IMG_6927 - Copie La demoiselle s’est mise « sur son 31 », un ravissant collier or scintille à son cou. SA tour Eiffel est encore là… pour quelques jours encore. Allez ! Il est temps de partir leur rendre visite … Mais de qui parle-t-elle ?

De ses cousines bien sûr, pour un après-midi entre filles dont elles garderont un super souvenir.
IMG_6928 - Copie

Elle arriva peu après chez ses hôtesses qui l’attendaient impatiemment.

IMG_6929Elles étaient charmantes à voir, chacune ayant revêtu sa plus jolie tenue du moment.
Le printemps pouvait s’installer, il allait être bien accueilli au pays de nos coquettes. Vanina l’espérait de pied ferme, avec sa tenue baptisée « Ciel d’Eté » étrennée tout récemment.
Les retrouvailles s’annonçaient joyeuses et ludiques: jeux, papotages et petits secrets en tous genres.

-« Ah… les filles ! » aurait pu dire l’ami Fabrice. Mais cette fois, Gaël et lui avaient choisi de s’éclipser, pour des jeux programmés dans le jardin de leur galopin de voisin.
A chacun ses petits bonheurs, à consommer sans modération !

IMG_6930Myjanie vous remercie de votre visite.
IMG_6879 - CopieA celles qui le souhaitent, elle propose le tuto gratuit des Salomés à perles de Valentine.
Ce modèle est une variante des sandales Salomés de Fabrice, la languette du dessus étant composée d’une double bride tricotée d’un seul tenant, et ornée de perles.
Pour demander le tuto, un simple commentaire sur ce billet, et il vous sera envoyé par mail en fichier pdf.
Merci ensuite d’envoyer par mail une petite photo de votre réalisation, pour prolonger ce partage amical.

A bientôt pour d’autres surprises, et le plaisir de vous retrouver, avec tous nos amis.

Amitiés

M Y J A N I E         ♥