Fabrice et Gaël au … Far West

Coucou !

Fabrice et Gaël ne le savent pas encore, mais ils vont « vivre » une drôle d’aventure dans le Far West profond … de leur salle de jeux !
Sur une petite table,  un pêle-mêle de joujoux : playmobils et accessoires sont à l’honneur.
-« On choisit les personnages, et on invente une histoire. On dirait que çà se passerait au temps des diligences… » propose Gaël qui a sa p’tite idée.
-« Mais nous n’avons pas de diligence ! » répond Fabrice attristé.
-« Choisissons quand même… on ne sait jamais! »
Le clown accordéoniste plut aussitôt à Gaël, tandis que Fabrice opta pour le shérif, redresseur de tort.
Il y avait aussi le professeur et sa mallette, la vieille dame et son parapluie, le médecin et sa trousse, le cocher et son super fouet …

L’aventure pouvait commencer!

                   

Quand Gaël se mit à imiter le bruit des sabots (Cloc… Cloc…), et qu’un hennissement survint… Fabrice en perdit son béret !
                      

-« Quel bel attelage ! » s’écria Gaël.
-« Il vous manque l’essentiel, les p’tits gars. Et le voici ! » dit Myjanie en avançant sa main.
-« Ah oui, le bandit ! » dit Gaël.
Fabrice, un peu déboussolé, se contenta de récupérer l’inquiétant bonhomme.
                             
Gaël proposa d’imaginer un long voyage en diligence.
-« En avant! Aidons à charger les marchandises et les bagages de nos voyageurs ».
                     

-« Allez, dis-leur de monter ! » déclara Gaël.
-« Prenez place madame » dit Fabrice, « et vous aussi messieurs. Nous nous occupons de tout ».
                    

Le signal fut donné, et la diligence s’éloigna de la ville,  prenant ainsi la direction….
-« de Colorado Spring! » lança Gaël (comme dans ce vieux film, Rio Bravo , je crois, pensa-t-il).

La route était poussiéreuse et malaisée. La vieille dame s’accrochait inutilement à son parapluie, tandis que le shérif veillait, le fouet dans une main, les rênes souples dans l’autre, et la crosse de son fusil près de lui. La bonne humeur du clown qui partageait son siège fut vite contagieuse.
-« Si tu nous jouais un p’tit air d’accordéon! » demanda-t-il (et Fabrice se piquant au jeu, prit alors la voix du cocher).

Au bout de quelques miles, la vieille dame voulut se dégourdir les jambes et se désaltérer. Le shérif lança vers ses chevaux un immense « Ho ! » et l’attelage s’arrêta.
Mal lui en prit car … un coup de feu retentit à l’entrée du canyon. Surgissant d’une masse rocheuse, un bandit de grand chemin apparut, foulard sur le nez, pistolet menaçant à la main, et … cartouchière bien fournie!
-« Sortez tous, et pas un geste! » (çà ne rigole pas au Far West  des loupiots!)

                 

Son butin semblait bien maigre: des étoffes et des rubans, un baril de rhum…
Il fouilla partout, même dans le coffre arrière, tenant en respect les voyageurs médusés.
                       

-« Toi, là ! qu’y a-t-il sous ton siège ? » lança le bandit en pointant son pistolet vers le shérif. Celui-ci extirpa une étrange mallette. Le professeur se mit à crier, tandis que le bandit maugréait de contentement en découvrant son contenu.
         

-« Les pépites d’or ! Il faut faire quelque chose! Ce shérif est trop trouillard » pensa Gaël.
Comme surgit de nulle part, un petit amuseur s’avança discrètement, échappant à la surveillance du malfaiteur, trop occupé à lorgner les brillantes pépites.

Dirigé par Gaël, il avança lentement, le nez rouge à souhait, son accordéon en bandoulière, les mains prêtes à s’agiter sur les touches de son instrument.
                          

Soudain, une sonorité inhabituelle et une énorme vibration s’élevèrent, meublant le silence d’une musique entraînante qui surprit et déstabilisa  le bandit … qui en lâcha de peur son pistolet. Le premier à s’en réjouir fut le propriétaire de la mallette !

                          

-« Ficelons-le, tant qu’il est à terre! » cria le shérif (Fabrice prenait son rôle très au sérieux).

On lui retira son foulard. Le malfrat fut ligoté et monté sur l’un des chevaux de l’attelage, pour une reconduction « expresse » vers la prison la plus proche.

Les héros, grimpés sur l’impériale de la diligence, furent fêtés pour leur grand « self control ».

Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs et que ses bienfaits sont reconnus en toute occasion ?

Nos deux galopins se lancèrent un clin d’oeil complice… trop heureux d’avoir passé un moment magique au pays des brigands de pacotille.

♥    ♥  ♥ 

Pour cette saynète, Fabrice portait son ensemble 4 pièces « Choco-Passion » :

  • Une blouse (type sarrau) fermée dos par 5 boutons, réalisée en 2 parties : un empiècement plat rayé commencé par le bas, et une base Jersey agrémentée de torsades ajourées et de décos crochetées à boutons.
    Ht 18,5 cm / Pourtour base 34,5 cm/ Tour poitrine 30 cm.
  • un pantacourt avec torsades sur les côtés, et ceinture élastiquée à coulisse.
    Ht  14 cm/ Tour taille (26 à 32 cm)
  • un béret bicolore à queue : Ht 15 cm/Tour tête 36 cm
  • une paire de souliers (« salomés ») : 6 cm x 2 cm

Ce modèle spécial Nenuco est visible dans la P’tite Vitrine de Myjanie.

Gaël était vêtu de son gilet asymétrique et d’un pantalon vert anis (ensemble « trompe l’oeil »).

En vous remerciant d’avoir suivi cette attaque de diligence – exprimée sans violence et dans la bonne humeur – Myjanie vous donne RDV prochainement pour d’autres partages tricotés au pays de ses loupiots.

A bientôt !

Amitiés

Myjanie   ♥  ♥  ♥ 

 

30 réflexions sur “Fabrice et Gaël au … Far West

  1. Bonjour,
    Quel plaisir de voir ces enfants jouaient aux cow boys dans une salle de jeu et non devant un PC. Cela rappel de bon souvenir avec les légos de mon fils. Une belle après midi a shooter toutes ces scènes pour en faire un bon film.
    Bisous

    • Peut-être un retour en force des beaux jeux et jouets, ceux d’avant l’arrivée du numérique ?
      Pour préserver l’imaginaire de la petite enfance.
      Merci Martine pour ton gentil commentaire.
      Bisous
      Myjanie

  2. Playmobiles à thème far west pour les petits loupiots très joueurs, ils ont bien raison de faire comme si « au temps des diligences » des jeux récréatifs bien loin de ces satanés écrans (ah zut je suis devant ce satané écran hi hi , mais ça c’est pour la bonne cause chez toi, pas pour faire des jeux d’addicts ! 😉
    Ils se sont vêtus de leurs adorables petits ensembles tricotés avec tant d’amour et de passion pour l’occasion, félicitations toujours pour tout ce que tu leur fais ! Bises

    • – C’est vrai que je mets tout mon coeur à réaliser ces vêtements. Un petit bonheur bien agréable.
      – Sinon, Je ne suis pas très « fan » de tous ces écrans qui, selon moi, empêchent souvent une véritable communication entre les personnes.
      Entre « jeux d’autrefois et leur imaginaire » et « jeux à écran, souvent stressants et violents », mon choix est fait.
      Merci d’être venue « jouer » avec les loupiots.
      Bisous
      Myjanie

    • Amusement et partage autour de cette aventure sans prétention, qui évoque l’imaginaire des petits… et des grands.
      Merci pour ton message chaleureux et motivant.
      Belle journée, en attendant le WE !
      Bisous
      Myjanie

  3. Que d’aventures pour nos deux loupiots, le far west west profond de la salle de jeux.
    J’ai adoré leurs aventures, au cours de ces scénettes pleines de péripéthies.
    Bisous.

    • Merci d’avoir lu cette historiette avec tes yeux d’enfant, en jouant avec les 2 loupiots au fil de mes images.
      Belle journée et merci de ta visite.
      Bisous
      Myjanie

  4. Comme ils sont mignons!
    Et quel plaisir de voir des jouets bien familiers (qui chez nous ressortent au gré des envie de mes petits enfants qui y jouent sur le terrain de boules :-D)
    Merci pour cette historiette!
    Douce soirée
    ises

    • Ces jouets qui appellent l’imaginaire des petits ont toujours du succès. Avec eux, les souvenirs refont surface comme par enchantement.
      Merci pour ce joli message et ta promenade par chez nous.
      Bisous
      Myjanie

  5. Bonjour ,

    Attention aux bandits de grands chemins !!!!! surtout au far west ……Mais Fabrice et Gaël sont sans peur et sans reproche pour défendre la veuve et l’orphelin comme de l’autre côté de l’atlantique . Félicitations pour leur courage .
    Amitiés.
    Isabelle

  6. Quelle magnifique histoire, l’attaque de la diligence, ça rappel de bon souvenirs, les films de western, tes loupiots on passés un joli moment ensemble, j’ai adorée !!!!
    Bravo et merci de nous plonger dans l’enfance !!!!
    Bonne journée !!!!
    Bisous Yvette

  7. que de souvenirs pour moi je revoie mon fils quelques années en arrière!!!ma petite fille a pris le relais ,belle scénette,encore un bon moment à te lire.2 beaux ensembles aussi

    • Un joli partage de souvenirs pas si anciens que cela… J’ai pris plaisir à préparer cette saynète, et je crois que cela se voit un peu…
      Merci de ta visite au Far West de mes loupiots.
      Gros bisous
      Myjanie

  8. Super histoire, tout ce petit monde c’est conduit en pro sans oublié Myjanie à plat ventre pour les photos !!!!
    Ou as-tu triché et mis sur la table pour plus de commodité ….
    Bisous

    • Non, la salle de jeux est en hauteur. C’est préférable pour mon dos ! Mais il m’arrive souvent de me mettre à plat ventre (ou au ras des pâquerettes aux beaux jours),pour obtenir certains angles de vue.
      Voilà, tu sais tout…
      Bisous et bel après-midi !
      Myjanie

  9. Je ne sais qui de Myjanie ou des petits s’est le mieux amusé, dans ce charmant moment !!!! Les Playmobils sont super pour inventer de belles histoires et on les retrouve toujours avec joie. Tes petits ont donc passé un super moment, cette aventure en amènera peut-être une autre….. Bisous à tous, Martine

    • Un bon moment à sourire et me démener pour la prise des photos… Les petits s’amusent… et les grands aussi !
      Merci d’avoir partagé cette attaque qui se termine … en musique !
      Bonne journée Martine !
      Bisous
      Myjanie

  10. ha si seulement mon dernier fils avait jouer comme vous avec ces petit bonhommes mais ça ne l’a jamais intéressé !! par contre vous les garçons ça a l’air de vous plaire et vous avez bien raison et tout en lisant ce billet j’étais à vos cotés pendant cette attaque !!merci pour ce bon moment et bravo Myjanie pour ce beau billet
    bon jeudi
    bizzzzzzzz
    Mimie

    • Merci Mimie d’avoir fait ce voyage au Far West avec nos deux galopins.
      Les souvenirs se bousculent quand on retrouve ces anciens joujoux…
      Bisous
      Myjanie

Un petit commentaire ? Merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s