Pour Bébé-douceur

Coucou les amies !

En voilà une drôle d’histoire !

Début juillet, deux pelotes de laines et une paire d’aiguilles 2,5 se rencontrèrent chez Myjanie et commencèrent à papoter ensemble.
Le départ fut ainsi donné pour une brassière Vanille/Chocolat, à tricoter d’une seule pièce, en rangs raccourcis mêlant point ajouré et mailles glissées.

Les laines étaient douces et l’ouvrage avança assez rapidement.

Une fois terminée,  la brassière ne voulut pas rester toute seule.

-« Il me faut un copain… un bonnet ! Mais tout Chocolat cette fois ! »
-« D’accord. Chocolat ! » lui répondit Myjanie la gourmande. Et elle se laissa tenter.

Elle tricota ledit bonnet en rond, avec 4 aiguilles fines à double pointe.

Cela ne se fit pas sans mal, mais le choix était fait et l’opiniâtreté payant toujours, le bonnet se présenta enfin dans toute sa rondeur, et … sans couture !

                            

Mais que chuchotaient-ils encore ces deux-là ?  Un bonnet qui bavarde avec une brassière ! On aurait tout vu au pays de Myjanie !

-« Pas de chaussons au programme ? » lança timidement à son tour le bonnet rond.

Myjanie n’en revenait pas. Ses ouvrages se mettaient à lui parler à présent !

-« L’idée me plaît bien, je l’avoue, mais aurai-je suffisamment de laine Chocolat? »
-« Si tu n’essaies pas, tu ne le sauras pas ! » répondit la ‘Tite brassière.

La laine Vanille fut alors appelée en renfort. Moins sollicitée, elle s’ennuyait un peu au fond du panier de Myjanie. L’agencement des coloris permit de résoudre le problème.

Et deux chaussons bicolores vinrent compléter l’ensemble.
Myjanie remercia alors les petites voix intérieures qui l’avaient « titillée » tout au long de cette réalisation…
… car bien souvent : « Essayer… c’est y arriver » !

Ce 3 pièces « Douceur » n’est pas destiné à l’un de ses loupiots, mais à un petit bébé préma.
Pour les mensurations, les indications données par un site spécialisé ont été les bienvenues.

                     

« Bien sûr, Bébé-douceur deviendra grand et fort.
Si pour le moment, confiant, il rêve et s’endort,
C’est pour prendre des forces et sourire à la vie,
Tel un arc-en-ciel naissant juste après la pluie ».
(Myjanie)

Merci Martine pour ton gentil billet, et encore bravo pour ta généreuse implication avec tes amies de l’association.

Et à vous les copinettes, je donne RDV pour d’autres partages, en vous remerciant pour vos gentils commentaires.
A bientôt !

Amitiés

Myjani   ♥         ♥