Un canevas au 1/2 point et une envie de printemps

Bonjour à tous !
Tandis que, presque à vue d’oeil, le cerisier du jardin se pare de ses premiers bourgeons, en ouvrant ses volets chaque matin, Myjanie s’évade vers d’autres cieux.
Là-bas, point de cerisiers en fleurs. Les prémices de l’entrée dans l’hiver austral (la saison sèche qui va de mai à octobre) se font déjà sentir dans  « l’île intense« . Ce sont les saisons inversées entre les 2 hémisphères, et du coup, les instants bonheurs ne se partagent pas aux mêmes moments.

Ici, l’année dernière, c’est à la mi-avril que le cerisier se chargeait de ses plus belles grappes fleuries. Ses branches majestueuses en étaient alourdies, et se détachaient sur fond de ciel azur qu’éclairait un soleil généreux.

Patience ! Dame Nature s’apprête encore, avant de nous offrir le renouveau floral tant espéré.
Les oiseaux entonnent leurs gazouillis et préparent leurs nids douillets.
Le printemps se met en place peu à peu.

Mais chez nous, point de Tecs-Tecs, ces mignons passereaux qui suivent pas à pas les fans de randos, point de ces jolis cardinals au plumage rouge (eh oui, on dit cardinals quand il s’agit d’oiseaux), point de tisserins jaunes,  ni de moineaux « Peï ». Ici, sous notre ciel de métropole, les mésanges bleues, les bergeronnettes, les rossignols et autres pinsons… les remplacent de belle manière

Myjanie a souvent parlé à Fabrice de cette faune gazouillante.  Charmé, il écoutait ces récits d’ailleurs inondés de soleil et d’exotisme. Il avait même aperçu de nombreuses photos quand elle débuta la réalisation d’un bel album  rapporté de son séjour réunionnais… C’est ainsi qu’il découvrit les particularités de certains oiseaux de là-bas. Il vous en présente quatre aujourd’hui.
DSC00170A
Voici le Tec-Tec : un petit oiseau protégé que l’on ne trouve qu’à La Réunion (= on dit qu’il est « endémique » ). Peu farouche, il se plaît à accompagner les promeneurs sur les sentiers. La forêt est son milieu de prédilection.

DSCN1978

Le mâle (ici à gauche) présente des couleurs plus chatoyantes, avec une belle gorge au plumage roux.

SAM_2873 (1)_cor
Le tisserin gendarme que les créoles appellent « zoiseau bélier » préfère le littoral et la proximité des habitations.
Le mâle possède un plumage jaune vif, tandis que sa compagne se fait plus discrète en arborant des tons vert pâle.

20130601144406(7)

Leurs nids tressés avec des fibres végétales pendent dans les filaos et les bambous. Petite curiosité : l’entrée dans le nid se fait par le dessous.

Le cardinal mâle présente une robe rouge vif pendant la période de reproduction (septembre à mai).

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Il affectionne les jardins et les environnements de basse altitude.
Il ne passe pas inaperçu : sa couleur  un peu « flashy » tranche avec le vert des pelouses, et son cui-cui un peu criard en étonne plus d’un.

Fabrice a bien aimé le récit que Myjanie lui a raconté à propos des petits moineaux « Péï », comme disent les créoles.

SAM_2975A
Trop mignons, trop gourmands de graines, de pains et de biscuits, ils aiment rester proches de toute activité humaine. Pratique pour se restaurer sans problème !

Ce fut le cas à Manapany, dans le « Sud sauvage » de l’île, au cours d’un repas-snack  improvisé.  La pancarte d’accueil indiquait aimablement « Bienvenue chez Joe ».  Sur les pierres d’une margelle, au bord de l’océan, une ribambelle de moineaux du coin s’invita au repas, piaillant et voletant en tous sens, tandis que leur étaient jetés à la volée miettes et grains de riz en surplus dans nos assiettes.

– » Comme ils ont l’air coquin !  » avait remarqué Fabrice en les regardant de plus près.

Cet intermède coloré et gazouillant plut beaucoup à Fabrice.
Ensuite, Myjanie lui demanda de poser devant une de ses réalisations printanières.
Car dans l’attente de cette magique « renaissance » de la nature, elle tenait à lui faire partager ce « Beau matin de printemps dans la campagne bretonne ». Tel est le titre qu’elle venait de donner à son canevas réalisé au 1/2 point, en laines DMC aux jolis tons pastel.

Il semblait à Myjanie que le temps s’était arrêté près de cette chaumière accueillante et fleurie…

chaumi1

DSCN1946

(Dimensions du canevas : 45 cm x 35 cm)

Merci Fabrice pour ta présentation.

A bientôt pour une autre balade au goût d’ailleurs, si le coeur vous en dit.

Très beau week end à tous !

Myjanie