Calme dimanche pour une salopette Recto/Verso

Alors, ce dimanche ?
Ici, il se déroula dans le calme. La maisonnée semblait se reposer de ses activités habituelles… ou presque.
DSCN1935
Fabrice tint compagnie à Myjanie, tantôt accaparé dans ses mini lectures (Pit et Pat, ses héros préférés !), tantôt se laissant aller à quelques jeux nouveaux. Les découvertes font avancer… et Fabrice s’en donna à coeur joie cet après-midi-là.

Il arborait pour l’occasion sa salopette bicolore écrue et ciel (celle tricotée en positif/négatif par Myjanie, à porter indépendamment recto ou verso. Sympa cette astuce !)

Myjanie n’était pas bien loin. Son nouvel ouvrage de tricot trônait sur la table, et Fabrice donnait l’impression de veiller sur lui, entre deux clins d’oeil à son petit élan en bois originaire de Suède.
Un ancien cube à facettes multicolores l’intéressa aussi : un de ces jouets un peu  » kitsch  » appelé Rubiks’ Cube et qui mit en effervescence toute une génération d’ados dans les années 1980. Une curiosité à l’époque, une relique à présent, semble-t-il…

L’heure de la collation arriva : thé et gâteaux secs accompagnèrent la pause tricot de Myjanie. Fabrice en fut ravi.

A un moment, il demanda  :
– « Quel drôle de tricot aujourd’hui ! est-ce pour moi, Myjanie ? J’aime bien ses belles couleurs. Cela sent le printemps »-
– « Eh bien cher Fabrice, je l’imagine plutôt pour une petite fille : c’est une jupe toute en forme… et je la verrais bien pour ta cousine Valentine. Qu’en penses-tu ?  »
– « Bravo ! Alors elle viendra bientôt nous voir pour l’essayage », lança Fabrice.
Myjanie se mit à rire devant une telle spontanéité.

Un peu plus tard, il observa les grands de la maison se lancer dans une belle partie de Scrabble. En « duplicate » c’est encore mieux, c’était l’avis de Myjanie.
Fabrice n’y comprit pas grand-chose, à vrai dire, mais il s’amusa avec quelques pions… perturbant un peu la séance toute cérébrale. Mais personne ne le gronda, il était trop mignon à voir !

SAM_3998   SAM_3999

Pour le TUTO de cette salopette :
N’hésitez pas à consulter l’article du 29 janvier 2014, intitulé :  » Combinette Azur pour une visite inattendue « . Explications et schéma sont au RV pour vous donner l’envie de créer à votre tour cette petite gigoteuse.
Les dimensions de cet habit conviennent à tout poupon de 35 à 40 cm de haut.

La majeure partie des modèles proposés dans ce blog sont disponibles à la vente. Si vous êtes intéressé (e),  la rubrique « Contactez-moi » est à votre disposition. Réponse assurée.

Additif : Merci de noter que cette salopette n’est plus disponible.

Au plaisir de vous retrouver bientôt !
Bonne semaine !

Myjanie

Une Pieuvre en laine pour Fabrice (avec TUTO)

Bonjour !

C’est en voyant comment Fabrice s’amusait avec Nautilia, la petite pieuvre de laine confectionnée jadis… que Myjanie décida de s’intéresser de plus près à cet étrange animal : il n’est jamais trop tard pour apprendre.
SAM_3944C’est ainsi qu’elle réalisa qu’il manquait … 2 bras à cette chère Nautilia. Cette pieuvre avait dû connaître quelques désagréments pour se trouver ainsi amputée !

Avant le TUTO, voici la minute « INFOS-CEPHALO » de Myjanie sur cet animal étonnant.
Appelée aussi « poulpe », jadis mollusque à coquille, la pieuvre est un céphalopode au sang bleu, formé d’une tête et d’un « manteau » composé de … 8 bras-tentacules, qui vit au fond des mers souvent à l’écart d’autres animaux.
En termes plus simples, elle expliqua à Fabrice les caractéristiques surprenantes de cet animal.
– Elle change de couleur pour se dissimuler (= homochromie) et peut même se fondre avec son environnement, prendre l’aspect d’un rocher par exemple. « C’est une magicienne », pensa alors Fabrice.
– Quand elle veut échapper à ses prédateurs, elle projette un « nuage » d’encre noire. « Elle est un peu « peintre » alors », ajouta-t-il innocemment.
– Elle possède le pouvoir de se régénérer : son bras sectionné peut repousser. « Géniale !, elle n’a pas besoin de docteur ! », lança Fabrice.
– La pieuvre femelle est attachée à nourrir sa progéniture, sans s’alimenter personnellement. « Elle est mère nourricière : elle pense à ses petits, mais oublie de penser à elle », lui confia Myjanie. «  Oh! «  fit Fabrice surpris.
– Et son intelligence a stupéfait les scientifiques qui lui ont découvert des qualités de déduction, mémorisation, apprentissage et observation, au cours d’expériences menées en aquarium.  » C’est une surdouée alors !  » conclut-il d’un air entendu.

Savez-vous qu’à l’île de La Réunion, elle est appelée « zourit » et … qu’elle est très prisée par les amateurs de mets typiques.

(Pour d’autres infos, Wikipedia est là, si besoin…)

Après nous être enrichis de tant d’infos, si on parlait TUTO maintenant ?
La pieuvre proposée est réalisée en laine. Voici le matériel nécessaire, très simple, pour en réaliser une de 15 cm de haut environ.

DSCN1856– 1 carton de 17,5 x 11 cm
– 1 pelote de laine épaisse
– 8 couleurs de laines
– 1 cordonnet ou ruban pour le noeud central
– des chutes de feutrines autocollantes
– des ciseaux
et …
un peu de patience aussi.

1 ) Entourer régulièrement le carton avec de la laine épaisse, jusqu’à faire un total  de 72 tours complets. Couper le fil et en bloquer l’extrémité dans l’épaisseur de laine obtenue. Retirer le carton délicatement.
2 ) A 2 cm de haut, passer autour de la touffe de laine un joli fil de couleur, faire 3 ou 4 tours et serrer en nouant solidement. Faire un petit noeud décoratif.
3) A 4, 5 cm au-dessous, procéder de la même façon. La tête est ainsi formée.
4) Couper la base pour libérer les 144 franges de laine (normal ! 2 x 72 tours de laine).

5 et 6) Pour les 8 tentacules, répartir les 144 franges en 8 parties égales. Chaque bras sera donc composé de 18 brins. Mettre en attente 7 bras en les retenant grossièrement par des fils de laine (qui pourront être utilisés ensuite), et commencer la réalisation serrée de la 1e tresse. Nouer l’extrémité avec une jolie laine en faisant un double noeud.
Continuer de même pour les 7 autres bras.
7 et 8) Egaliser aux ciseaux la base des tentacules et le sommet de la tête. La pieuvre est presque terminée. Il reste à lui donner un petit air coquin en lui ajoutant 2 beaux yeux verts ou bleus en amande, 1 petite bouche en coeur, et un cordonnet ou un fin ruban autour de son cou.

La voici à présent dans un décor marin improvisé : quelques coraux, un poisson aventureux qui se hasarde dans le secteur, un mini coffre à trésor…  Et Fabrice est prêt à venir jouer avec elle. On la nommera Nautilia II, en référence à son ancêtre à 6 bras !

DSCN1902  DSCN1904
Fabrice a regardé Myjanie créer ce nouveau copain. Il est tout sourire et un peu impressionné aussi.

DSCN1921        DSCN1922

DSCN1923Et cette Nautilia II est une équilibriste !
Fabrice la contemple en caressant sa jolie tête.


Dans la cuisine de Myjanie, un curieux mobile est mis à l’honneur depuis les fêtes de Noël, tout à fait en lien avec le thème d’aujourd’hui. Il lui a été rapporté d’une petite île lointaine de l’Océan Indien : elle se nomme l’île Rodrigues, « proche » de l’Ile Maurice et de La Réunion.
Ce mobile a été réalisé artisanalement en bois de coco par des artistes Rodrigais. Il a survolé l’Océan, et de l’hémisphère sud, il est venu atterrir chez elle, chargé de ses perles et de ses 11 mini pieuvres en bois de coco vernis.
Myjanie a demandé à Fabrice de poser devant le mobile. Il ne s’est pas fait prier. C’est qu’il avait bien envie de s’amuser avec, à vrai dire !

SAM_4006
Laissons Fabrice faire connaissance avec sa nouvelle amie Nautilia II.
Ce poupon est décidément bien chouchouté.  Et avez-vous reconnu son débardeur bicolore et son pantacourt noisette dont il est si fier ?

Allez, à votre tour, amusez-vous à créer … Quelques restes de laines,  et vous assisterez vous-aussi à la naissance d’une petite « céphalo » bien malicieuse : un nouvel ami pour les enfants.

A bientôt, pour d’autres activités créatives.
Merci de votre visite.

Myjanie